Synthèse

CONSTATS

Des atouts :

  • les centres anciens des villes, villages et des bourgs
  • les situations dans le paysage
  • la proximité entre zones bâties et la campagne située à côté
  • l’habitat traditionnel isolé

Des faiblesses :

  • un habitat isolé contemporain construit sans règle apparente
  • de grands bâtiments agricoles ou industriels déconnectés du contexte paysager
  • la vacance des centres anciens
  • les hiatus entre les centres anciens et les périphéries en évolution et l’absence de liens entre les quartiers
  • les friches industrielles du Mas d’Azil

ENJEUX

  • Valoriser le paysage bâti des unités urbaines en réhabilitant le patrimoine architectural et urbain des centres anciens et en requalifiant les espaces publics dans une esthétique singulière offrant une alternative au traitement routier et en optant pour des choix d’aménagement selon le contexte rural
  • Développer des opérations d’aménagement en priorité dans les interstices de la trame urbaine et des extensions en continuité des centres-bourgs, dans le respect de la structure paysagère et urbaine
  • Veiller à l’intégration des nouvelles constructions à vocation d’habitat, d’équipements ou d’activités
  • Affirmer des coupures urbaines et requalifier les entrées de bourg par un traitement qualitatif
  • Préserver et valoriser les sites remarquables et leurs assises
  • Protéger le patrimoine végétal urbain et encourager l’accompagnement végétal des espaces publics et privés